actualite
- 1123 aff. -

Sylvia Pinel éclaircit les principes de la loi Pinel sur l’immobilier neuf

Le ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité apporte quelques explications sur la mise en place de la loi Pinel sur le territoire français. Tout ce que l’on savait sur ce nouveau dispositif reste vague. 21 % de réduction sur les impôts, mise en location de bâtiment nu et durée de logement d’au moins 6 ans : voilà les informations que nous avons pu retenir de cette nouvelle loi. Mais peut-on savoir si cette loi va réussir, comment l’État procèdera pour l’établir efficacement sur l’ensemble du territoire ? Sylvia Pinel s’explique sur le sujet.

 principes de la loi Pinel

Quand peut-on apercevoir les premiers résultats ?

Elle estime que la loi Pinel opèrera vite. D’ailleurs, on a déjà constaté une légère hausse des permis de construire depuis la mise en place du nouveau dispositif. Elle affirme également que cette hausse va prendre de l’élan en début 2015. En effet, plusieurs mesures sont déjà appliquées même si certaines ne sont pas encore opérationnelles. L’abattement sur les plus-values dans la vente de foncier privé, l’assouplissement du dispositif d’investissement locatif et l’élargissement du prêt à taux zéro sont parmi les mesures déjà appliquées.

Quelles mesures entreprendre pour la réussite du projet ?

Le secteur de l’immobilier neuf souffre depuis quelques années. D’ailleurs, l’ouverture de nouveaux chantiers a été en baisse constante depuis 2008. D’où la nécessité de la relance du secteur. De plus, la France se trouve actuellement en pénurie de logements. Ce secteur prime alors pour le gouvernement. D’ailleurs, il correspond à l’atteinte de trois objectifs que l’état s’est fixés : aménager le territoire, lutter contre les inégalités et améliorer l’emploi. En outre, le gouvernement prévoit d’utiliser 750 millions d’euros pour relever le parc de logements sociaux en 3 ans. Il soulèvera ces fonds auprès des bailleurs sociaux. Ensuite, il a augmenté le budget dédié pour le prêt à taux zéro de 820 millions à 1 milliard d’euros. En effet, il est en mesure de proposer 80 000 PTZ contre 40 000 seulement l’année dernière.

Que faut-il faire face aux contraintes sociales et économiques ?

La localisation joue un grand rôle dans la réussite de ce projet. En effet, les terres sont plus chères dans certaines zones par rapport à d’autres. Pour pallier cette lacune, le gouvernement ne peut qu’améliorer les avantages fiscaux. Ceci facilitera la vente et l’achat des terrains même entre particuliers. Depuis peu de temps, plus de 200 000 investisseurs ont disparu du secteur. Pour pouvoir les reconquérir, l’État a modifié ses techniques de zonage. Par ailleurs, la possibilité de location aux ascendants et descendant est devenue plus libérale.

Finance

  1. 11 Oct. 2016Comment investir dans une SCPI de rendement944 aff.
  2. 25 Juin 2016Un avis favorable d'exploitation pour l'Ehpad703 aff.
  3. 2 Fév. 2016PERP : Une Niche fiscale idéale522 aff.
  4. 12 Mai 2015Aquérir un bien prestigieux sur la cote basque536 aff.
  5. 24 Oct. 2014La comptabilité: un secteur qui recrute1444 aff.